33 mesures de promotion de l’emploi : les jeunes de Bohicon sensibilisés

 

La sensibilisation des jeunes au sujet des 33 mesures de promotion de l’emploi est en bonne marche. Après les étapes de Lokossa, de Glazoué et de Natitingou, la délégation conduite par Marie-Laurence Sranon Sossou s’est rendue hier, lundi 22 décembre 2014, à Bohicon dans la commune du Zou pour porter la bonne nouvelle aux jeunes de cette localité. La séance s’est déroulée au Centre des jeunes et loisirs de la ville.

Par Prince AKOGOU

 

Dans son mot de bienvenue à l’occasion de la séance de sensibilisation sur les 33 mesures de promotion de l’emploi qui s’est déroulé hier, Isidore Ayounbasso, deuxième adjoint au maire de Bohicon et représentant le maire empêché, saluant les efforts que mène le gouvernement en vue de réduire le chômage et de promouvoir l’entreprenariat des jeunes, a exprimé sa gratitude à Marie-Laurence Sranon Sossou pour le choix porté sur la ville de Bohicon pour cette séance de sensibilisation. Il a aussi profité de l’occasion pour remercier l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) et son directeur général, Didier Djeigo, pour le Partenariat décentralisé pour l’emploi (PaDE) avant de formuler une doléance à savoir, l’installation du Business promotion center (BPC) à Bohicon.

 

Savoir saisir les opportunités

 

« L’ouverture du BPC de Bohicon ne sera qu’une affaire de quelques jours », rassure Armand Maurice Nouatin, préfet des départements du Zou et des Collines qui a invité les jeunes à s’auto-employer.

Pour Marie-Laurence Sranon Sossou, ministre chargé de la Microfinance, de l’emploi et de l’entreprenariat des jeunes et des femmes, c’est à la demande insistante des jeunes de Bohicon que se tient cette séance de sensibilisation sur les 33 mesures de promotion de l’emploi. Nous sommes venus vous parler des opportunités que vous pouvez saisir au sein des dispositifs gouvernementaux de promotion de l’emploi que sont le FNM, l’ANPE et le Projet emploi jeunes (PEJ), déclare-t-elle.

Didier Maixent Djeigo, DG/ANPE, souhaitera pour sa part que la caravane de sensibilisation sur les 33 mesures s’arrête à Bohicon car, l’ANPE est présente dans cette ville. C’est pourquoi il a exhorté les jeunes diplômés à aller s’inscrire à l’antenne ANPE de Bohicon, sans oublier de leur rappeler les programmes offerts par l’Agence en vue de leur accompagnement à savoir, le Programme d’appui à l’emploi salarié (PAES), le Programme d’appui à l’emploi indépendant (PAEI), le PaDE et le Renforcement de capacités des demandeurs d’emploi (RCDE). En outre, Didier Djeigo atteste que l’ANPE est l’agence d’exécution de deux des trois composantes du PEJ qui va impacter 17 500 jeunes équitablement répartis entre hommes et femmes. Il n’a pas manqué d’annoncer la revue à la hausse des ressources de l’ANPE par le gouvernement aux fins d’offrir davantage d’opportunités aux jeunes qui doivent savoir les saisir.

 

De bonnes perspectives pour 2015

 

Quant à Jean Comlan Panty, directeur général du Fonds national de microfinance (FNM), il souligne que la stratégie nouvellement adoptée, c’est le faire faire. Désormais, le porteur de projet peut être orienté vers un SFD pour être financé dans les secteurs prioritaires du FNPEEJ (agrobusiness, tourisme, artisanat), après avoir passé les étapes de l’ANPE et de l’ANPME. Le microcrédit aux plus pauvres, lui, est accompagné désormais d’une micro-assurance.

« Les BPC accompagnent les jeunes à améliorer leur plan d’affaires. Un bon plan d’affaires a de fortes chances d’être financé. Les BPC existent à Cotonou, Porto-Novo, Abomey-Calavi, Parakou, Natitingou, Lokossa et bientôt à Bohicon », a renseigné Aïchatou Alidou, secrétaire générale adjointe du ministère de la Microfinance. 

Le Conseiller technique du chef de l’État à la promotion de l’emploi, Apollinaire Houenou, rappelle par ailleurs que l’emploi a été au cœur de la politique budgétaire en 2014 au cours de laquelle le gouvernement a créé les conditions pour motiver les jeunes à aller vers l’entreprenariat. Toutefois, l’administration publique a aussi besoin de sang neuf, a-t-il relativisé. Au total, de 10 000 emplois attendus, l’Etat a recruté, à la date d’aujourd’hui, 17015 jeunes, a affirmé M. Houénou qui informe sur les prévisions pour l’année 2015 : 8 373 personnes et 3 000 volontaires seront recrutés, ainsi que 2 053 jeunes bénéficieront des stages de l’ANPE.

A la suite des différentes interventions, une foire aux questions a été ouverte. Les jeunes ont montré leur intérêt au sujet en posant de nombreuses questions auxquelles des réponses ont été apportées. C’est dire que la sensibilisation des jeunes de Bohicon sur les 33 nouvelles de promotion de l’emploi aura tenu toutes ses promesses.

 

 

 

La Direction générale des eaux-forêts et chasse que commande le Colonel Théophile Kakpo organise du 22 au 23 décembre 2014, la retraite stratégique des officiers. Les échanges ont commencé, hier, dans la salle de conférence de la Direction, en présence du ministre de l’environnement chargé des changements climatiques, du reboisement et de la protection des ressources naturelles.

Par Matini MARCOS

Les officiers des eaux, forêts et chasse sont en retraite stratégique  à la salle de conférence de leur direction, sise à Akpakpa, un quartier de Cotonou. Cette retraite stratégique, a révélé le directeur général des eaux, forêts et chasse, le Colonel Théophile Kakpo, est une opportunité pour échanger et partager les préoccupations relatives à un secteur aussi sensible que les ressources naturelles, et d’échanger sur le bon fonctionnement de la direction. Le ministre de l’environnement Raphaël Edou, a d’abord félicité les actions salvatrices de tous les agents qui ont conduit à la mise en terre au titre de 2014, de plus de 10.300.000 plants, permettant d’atteindre l’objectif 10 millions d’âmes, 10 millions  d’arbres. Il a exhorté tous les agents forestiers à organiser l’allumage des feux précoces de végétation et à mener une lutte contre les feux tardifs, afin de garantir la survie des plants ainsi mis en terre. Il a par ailleurs invité les officiers, au cours de cette retraite stratégique, à identifier les mécanismes efficaces de la participation, pour débusquer hors des massifs forestiers, les malfrats qui s’y réfugient avant et après leur forfait. Les disfonctionnements qui existent et qui minent le bon fonctionnement de l’administration forestière, ainsi que la question des affectations et des nominations  pour donner les mêmes chances à tous, sont autant de préoccupations qui ne seront pas occultées. Le ministre Edou a souhaité que l’an 2015 enregistre plus de performances que l’année 2014 qui s’achève dans quelques jours.

 

AVIS DE RECRUTEMENT

AVIS DE RECRUTEMENT

Financement des projets des volontaires de l’Université d’Abomey calavi : Euloge Ogouwalé entend mobiliser 15.000.000fcfa

Avis de recrutement

3ème édition de la Quinzaine nationale de l’emploi : le Samedi des métiers sur l’art et la culture clôt l’événement

« Samedi des métiers » de l’ANPE : Ouidah abrite la 8ème édition sur les métiers de l’art et de la culture

Possibilités et opportunités d’emploi au Bénin : l’ANPE forme des scouts de l’Atlantique/Littoral

Plan de promotion de l’emploi et création de nouveaux emplois publics : liste des 2500 enseignants présélectionnés par l’ANPE.

VENTE A LA SAUVETTE DANS LES FEUX TRICOLORES : une pratique dangereuse quoique rentable

VOIR TOUS LES ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Facebook

Compteur de visites

606780 visites sur le site

Offres d'emploi

En images