D’un volume paginal qui ne fait pas rechigner sa lecture à toute personne qui éprouve la quête de connaissance sur ce qu’est réellement le prêtre catholique, «Le prêtre, grandeur et petitesse» deFrédéric Serge Kogué,jeune prêtre Béninois de l’Archidiocèse de Cotonou, est bien indiqué. Paru aux éditions «Immaculée Médiatrice», ce deuxième tome est le prolongement d’un premier paru trois ans plus tôt.

Cir-Raoul HOUNGBEDJI

L’on peut être porté à croire, que Frédéric Serge Kogué tente de lancer un pot-pourri pour créer le buzz! Mais dans son approche qui est, reconnaît-il, 'nourrie de la vérité de la doctrine et assaisonnée de la réalité de chaque jour', le lecteur 'égaré' et accro despotins sur les 'appelés de Dieu' rebroussera vite chemin, pour reconnaître avec le jeune prêtre l’opportunité d’un tel ouvrage.

 En effet, le titre du livre qui a tout l’air de porter deux grandes vertus bien connues au prêtre, que sont la grandeur et la petitesse, semble pourtant cacher bien d’autres éléments tout aussi importants à savoir dans la vie d’un prêtre. Il s’agit ici d’une belle compilation de 50 chroniques aussi croustillantes les unes que les autres, dont on peut retenir entre autres : Le prêtre et sa relation au Dieu-Trinité, le prêtre en face de ses défis, le prêtre et la tentation de la chose politique, le prêtre et son rapport aux sacrements, le symbolisme de la main dans la vie du prêtre, le prêtre confronté aux difficultés, le prêtre dans le collimateur de la délicate question de la femme, le prêtre et l’incompréhensible occultisme-charlatanisme, le prêtre-autre parce que né se réclamant d’une double appartenance, le prêtre et la Sainte Vierge, enfin le prêtre dans le miroir de la prière. Des chroniques qui toutes traitent de la personnalité et sa la vie sacerdotale du prêtre catholique. Et pour cause !

Une démarche salutaire

Aux époques de mutations sociale et culturelle, les ministères de l'Eglise,inévitables, en raison de leur dimension fonctionnelle, sont remis en cause. Notre époque fortement évolutive illustre bien parfois, et même souvent l’implication du tiers, et surtout des religieux eux-mêmes. On s'interroge sur les ministères, notamment celui du prêtre. On redéfinit, on innove, on réaménage.

Frédéric Serge Kogué, lui, enrichit de ses réflexions, au moyen de ses chroniques, fruit d’une émission radiophonique, ce grand chantier qu’on qualifierait volontiers, de 'perfectionnement du prêtre'. Loin des superlatifs dont il peut être affublé par l’église, le prêtre ici est passé au scanner d’une rare objectivité, par un autre prêtre qui, avec une vue introspective, est loin de ménager les siens !

 

Une démarche qui relativise la mission au prêtre

La démarche de l’auteur, nous semble-t-il, vise à banaliser la mission sacerdotale du prêtre. C’est du moins ce qu’il convient d’entrevoir, lorsque Frédéric Serge Kogué affirme : '…Et pourtant, le prêtre demeure prêtre par pure Grâce. Et il témoigne…'. D’ailleurs, le titre du livre se fait davantage explicatif. La grandeur du prêtrerelève évidemment de ce qu’il est choisi par le Seigneur dont il est l’élu et de qui il reçoit l’onction qui le consacre en tant que serviteur et apôtre de Jésus-Christ.

Quant à la petitesse du prêtre, elle émane de ce qu’en dépit de cet honneur divin qui lui est fait, et donc conscient du précieux instrument divin qu’il est, sa mission le fait descendre de son piédestal divin, dans toute l’humilité qui lui est reconnue, pour le voir servir l’humanité à travers l’Eglise avec amour, comme Christ son mentor qui, comme nous le rappelle les Saintes Ecritures, 'a tant aimé les hommes qu’il a accepté d’endosser leurs iniquités, en mourant sur la Croix'. Du service du prêtre donc, Frédéric Serge Kogué en parle avec un élan enthousiaste. Cependant, il y a d’autres réalités sensibles qui n’échappent pas à l’auteur : le prêtre n’est quand même pas un saint, après tout ! Et donc, il connait lui aussi, des moments de faiblesse ! Et ici justement, comme le Pape François, on reconnaîtra que 'les prêtres sont comme des avions, on ne parle d’eux que quand ils tombent'.

 

Un livre qui ne manque pas d’intérêt

C’est véritablement une vue d'un objectif grand angle, que nous expose dans ce livre, le jeune prêtre qui au demeurant, appelle chacun d’entre nous, à cultiver son jardin intérieur pour mieux vivre avec les autres.

 Avec une vue imprenable sur la vraie vie du prêtre catholique, dans le vécu de son sacerdoce et parfois confronté à certaines réalités sociales, telles que le syncrétisme, la politique, la femme, l’argent, «Le prêtre, grandeur et petitesse»ne fait pas trop de concessions.

Il est rare que la plume se fasse aussi incisive, pour parler du prêtre, surtout quand il s’agit d’un autre prêtre qui tente d’aborder la question du sacerdoce ministériel de fond en comble.

On retiendra aussi que le jeune prélat tente d’objecter dans la conscience collective, une approche nouvelle de redécouverte du prêtre, sous un nouveau prisme, afin d’impacter profondément les opinions et idées préconçues surtout au sein du peuple de Dieu. Lequel devra porter dans son cœur et dans ses prières le prêtre son serviteur, afin que celui-ci obtienne du Père Céleste la grâce de réussir son sacerdoce !

« Le prêtre, grandeur et petitesse » est en vente au prix de 2500 FCFA. Le livre est disponible à la librairie Notre-Dame, Buffalo, SONAEC et dans les paroisses de l’Archidiocèse de Cotonou, ainsi qu’au siège du Renouveau charismatique à Saint Michel.

4ème édition de la convention des femmes de foi : 5 jours pour sécher les larmes de la gent féminine

Production discographique : Ambiance festive autour de la "Bonne arrivée" de Tina Sèglé

Passation de charges au ministère de la Culture : Paul Hounkpé promet de maintenir le cap

« Aagan » d’Abdel Hakim Lalèyè : un voyage initiatique sur le culte « Egungun »

Pour un nouvel envol du théâtre béninois : Le nouveau Conseil d’administration du Fitheb installé

Pour un nouvel envol du théâtre béninois : Le nouveau Conseil d’administration du Fitheb installé

Spectacles live à Cotonou Le Festin vocal fait "kiffer" une 3ème édition

Décès de Jean Pliya :L’arbre fétiche est tombé

34ème anniversaire de décès de Bob Marley : l’ensemble culturel et artistique des étudiants rend hommage à l’homme à l’université d’Abomey-Calavi

Littérature béninoise : «Omon-mi » d’Ousmane Alédji : un cri de cœur en faveur des enfants sorciers

VOIR TOUS LES ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Facebook

Compteur de visites

428733 visites sur le site

Offres d'emploi

En images