Passage de l’analogique au numérique :Le Bénin ne sera pas au rendez-vous du 17 juin 2015

 

(Les causes : retard dans la mobilisation des fonds, lourdeur du processus de passation des marchés et période électorale en cours)

 

 

L’échéance du 17 juin 2015 fixée pour l’effectivité du passage de la radiodiffusion analogique à la radiodiffusion numérique, ne sera pas respectée par le Bénin. C’est l’essentiel à retenir de la conférence de presse organisée hier, lundi 15 juin 2015, par la Commission nationale de migration de l’analogique au numérique (CNMAN).

 

 

Le 17 juin 2015, c’est-à-dire demain, le Bénin devrait entrer dans l’ère de la radiodiffusion numérique. Mais, pour des raisons de divers ordres, cette échéance ne sera pas respectée.

Dans une démarche d’explication, la Commission nationale de migration de l’analogique au numérique (CNMAN) a exposé les raisons qui justifient l’incapacité matérielle du Bénin à respecter cette échéance adoptée à la Conférence régionale des radiocommunications de juin 2006. En effet, à la faveur de la conférence de presse d’hier, Christian de Souza, secrétaire permanent du CNMAN a énoncé les difficultés rencontrées dans le processus de mise en œuvre de la transition numérique.

 

Les difficultés qui justifient le non-respect de l’échéance

 

En premier lieu, le retard accusé dans la mobilisation des fonds a entrainé le retard dans la signature de l’accord de prêt avec la Banque ouest africaine de développement (BOAD). Des fonds estimés à 35 081 000 000 FCFA pour ce qui est des actions urgentes et prioritaires. En deuxième lieu, le processus de passation des marchés a été plombé d’une part, par l’allongement du délai de soumission des offres sollicité par les soumissionnaires, et d’autre part, par le délai anormalement long du dépouillement et d’évaluation des offres du fait de la complexité technique des différents dossiers. En troisième lieu, la période des élections législatives du 26 avril dernier ainsi que celles à venir, n’a pas permis à la CNMAN de dérouler son programme de sensibilisation de la population  et de poursuivre la caravane itinérante sur toute l’étendue du territoire national.

Néanmoins, des actions notables ont été réalisées depuis l’installation officielle de la CNMAN en octobre 2013, soit à 20 mois de l’échéance. Ce « grand » retard accusé, souligne Christian de Souza, n’a pas empêché le Bénin de se doter des textes législatifs et réglementaires régissant le passage au numérique, notamment la loi relative à la radiodiffusion numérique, et ce  depuis le 30 septembre 2014. Des décrets d’application sont en attente d’adoption, en l’occurrence le projet de décret portant création du premier opérateur de diffusion en République du Bénin et le projet de décret portant transformation de l’ORTB en une société d’édition de programmes.

 

Rendez-vous pris pour le 17 juin 2016

 

En matière d’infrastructures techniques, rassure-t-il, le processus de passation des marchés concernant le déploiement du réseau TNT est en bonne voie. Les appels d’offres ont été lancés en janvier 2015. Après l’avis de non objection de la BOAD, les entreprises adjudicataires disposeront d’un délai de neuf mois pour boucler les travaux. Christian de Souza n’a pas manqué d’insister sur le volet « Renforcement de capacités », étape indispensable pour la réussite du passage au numérique. Dans ce sens,  il a rappelé les partenariats établis avec le Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI) et le Centre régional de maintenance des télécommunications de Lomé (CMTL), lesquels portent déjà des fruits.

Au total, le CNMAN devra poursuivre le processus en s’assurant de la régularité des passations des marchés, de l’opérationnalisation de la campagne de la communication et de sensibilisation sur la transition numérique et de la mise à disposition à bonne date des ressources financières pour la mise en œuvre efficiente des différentes tâches. Rendez-vous est donc pris pour le premier trimestre de 2016, et plus exactement le 17 juin 2016. Le premier tour de l’élection présidentielle, prévu pour le 28 février 2016, oblige.

Prince AKOGOU 

Remise symbolique de la « bouée d’or » au ministre Jean Gbeto Dansou : Le Bénin désormais connecté sur le câble sous-marin ACE

Migration de l’analogique au numérique dans les médias : un fardeau économique pour le Bénin

Lancement du bouquet Seeafrika : Un bouquet simple d’accès et à moindre coût

Atelier sur l’avenir de l’ORTB dans le cadre du passage au numérique : Le ministre Jean Gbeto Dansou salue la démarche de l’Office

Atelier de validation du PTA 2015 du ministère de la Communication : Pour apporter une réponse efficace aux défis du ministère

Construction de la station d’hébergement du deuxième câble sous-marin : le ministre Jean Dansou Gbeto constate l’achèvement des

4ème édition de la Semaine de l’internet : pour une synergie d’actions en vue d’assurer le haut débit aux populations

Cotonou – Jarcieu (France) à vélo : Carlos Bossouvi relève le défi

Lancement de la campagne d’information et de sensibilisation sur le passage de l’analogique au numérique : Komi Koutché met le cap sur la révolution télévisuelle

Facebook brièvement victime d’une panne ce jeudi matin

VOIR TOUS LES ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Facebook

Compteur de visites

443375 visites sur le site

Offres d'emploi

En images