Présidentielle 2016 : Golou déjà en campagne selon Jeune Afrique

 

Dans sa rubrique très prisée «Confidentielle», le journal Panafricain ‘’Jeune Afrique’’ a sorti dans son numéro de cette semaine l’information de ce que Emmanuel Golou est déjà en campagne pour la prochaine Présidentielle de février-mars 2015.

 

«Responsable du Comité Afrique de l’International Socialiste et président du Parti Social-Démocrate (PSD), le béninois Golou a profité du congrès du Parti socialiste français (Poitiers, 5-7 juin) pour  lancer sa propre campagne pour la présidentielle de février 2016. Multipliant les entretiens avec ses camarades français et africains (qui s’étaient déplacés en nombre), Golou d’ordinaire discret, n’a pas ménagé ses efforts afin de s’assurer  quelques soutiens internationaux dans l’hypothèse où il serait désigné comme son candidat par l’Union fait la Nation (UN), la coalition politique à laquelle appartient son parti». Voilà comment le Jeune Afrique a annoncé l’entrée en scène du président du PSD dans cette campagne de la présidentielle 2016. Une information qui tranche avec celles qui ne l’annoncent pas prêt pour le combat. A cette occasion on annonce selon des informations glanées dans l’entourage de l’homme que Emmanuel Golou a eu des séances de travail avec son camarade Manuel Valls, Premier ministre de la France, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, Thomas Melloni, Conseiller Afrique de François Hollande qui sera même à Cotonou dans quelques jours pour préparer l’arrivée du président de la République française.

 

Golou, bientôt sur le terrain au pays

 

Jean Christophe Cambadélis, 1er Secrétaire du parti socialiste français a également reçu Golou et l’a introduit auprès des opérateurs économiques proche du PS afin qu’ils soutiennent sa candidature. La même source indique que les partis de gauche qui étaient à Poitiers se mobilisent pour que le 1er responsable de leur famille politique en Afrique gagne la prochaine présidentielle au Benin. Jeune Afrique poursuit en expliquant qu’ «Il devra affronter au préalable dans une sorte de primaire deux autres prétendants déclarés : Eric Houndété (Vice-président de l’Assemblée Nationale) et Idji Kolawolé (ancien ministre et ancien Président de cette même assemblée).  Selon d’autres informations, Emmanuel Golou se prépare à également descendre sur le terrain politique ici au Benin. Ceci pour faire remonter sa quote de popularité que certains estiment qu’il n’a pas. Y arrivera-t-il? Les jours qui viennent nous édifieront.

 

 

Nouvelle équipe gouvernementale de Boni Yayi : Un mauvais départ pour Lionel Zinsou ?

Communales et municipales du 28 juin prochain à Grand-Popo : La tête de liste UN à Agoué en situation d’inéligibilité

Communales ou municipales et locales : la campagne électorale prend fin le vendredi prochain

Grogne des étudiants : Paralysie à nouveau de l’université dès jeudi

Remaniement ministériel : Un gouvernement de 28 membres, dont 7 femmes

Elections communales, municipales et locales : Candide Azannaï décline ses priorités pour la mairie de Cotonou

Communales ou municipales 2015 : Quelles chances pour Candide Azannaï ?

Communales ou municipales 2015 : Quelles chances pour Candide Azannaï ?

Communales ou municipales 2015 : Quelles chances pour Candide Azannaï ?

Assemblée nationale : Adrien Houngbédji veut « préparer la transition démocratique » de 2016

VOIR TOUS LES ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Facebook

Compteur de visites

426883 visites sur le site

Offres d'emploi

En images