Le président du parlement ivoirien face à la presse béninoise : La Côte d’Ivoire « is back », selon Guillaume Soro

(Il a été intronisé par les têtes couronnées «Dah Finagnon»)

Entouré de l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire près le Bénin et du Consul ivoirien près le Bénin, le président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire était face à la presse, le mardi dernier, au palais des congrès de Cotonou.

Entre-temps, une rencontre avec les têtes couronnées du Bénin s’est soldée par son intronisation au rang de dignitaire. Il est devenu Dah Finagnon. Ce fut une rencontre mémorable. Un échange de questions et réponses, sans langue de bois, portant sur tous les sujets d’actualité en République ivoirienne et des questions ayant trait aux relations internationales et régionales. On se souvient que Guillaume Soro était au Bénin, à l’invitation de son homologue, le président Adrien Houngbédji dans le cadre de la cérémonie d’investiture qui consacre le début de sa nouvelle mandature, qui s’était déroulée à Porto-Novo, la capitale politique le lundi dernier. De l’avis de tous les journalistes présents à la conférence de presse, nous avons eu affaire à un débatteur hors pair et un homme avec une grande maturité politique. Il répondait sans ambages à toutes les questions posées par les journalistes, même les plus indiscrètes.

Le Parlement contrôle l’action gouvernementale

Dans son propos introductif à la conférence de presse, il a rappelé son rôle de député à l’Assemblée nationale dont la mission est de voter les lois et de contrôler l’action gouvernementale. Il a apprécié l’invitation du Parlement béninois à son endroit, pour assister à la cérémonie d’investiture. Il connaît bien le Bénin, pour y avoir séjourné, il y a quelques années quand il était en exil. Ce qui justifie d’ailleurs sa  grande admiration pour notre démocratie et aux acteurs politiques. Sa gratitude est allée aussi à l’endroit du président de la République et à la classe politique béninoise. Avant le démarrage de la conférence de presse, le président de l’Assemblée nationale a été intronisé par les têtes couronnées du Bénin «Da Finagnon». Poursuivant dans son allocution, il a rappelé la crise postélectorale en Côte d’Ivoire, qui s’était malheureusement soldée par plus de trois mille morts. Mais depuis l’arrivée d’Alassane Ouattara, le pays de l’avis de Guillaume Soro se porte mieux. De vastes chantiers sont ouverts, les salaires sont payés, l’armée, la police, la gendarmerie, la justice ont repris du service et assurent leur mission républicaine. La croissance économique est passée de moins 7% à 9%, en l’espace de trois ans.

Il souhaite une victoire d’Alassane Ouattara au premier tour

Au plan politique, toutes les institutions sont installées et fonctionnent normalement. La diplomatie est de retour et la Côte d’Ivoire entend reprendre sa place privilégiée sur la scène internationale et dans la diplomatie sous régionale. La mise en place d’un cadre sécuritaire a permis le retour sur le territoire ivoirien des institutions régionales comme la Banque africaine de développement (BAD) et le retour de nombre d’exilés politiques. Selon Guillaume Soro, le processus de réconciliation est amorcé, avec l’indemnisation des victimes de la guerre. Dans son allocution, il reconnaît que des efforts restent à faire, pour le retour de la paix en Côte d’Ivoire. Il invite sa famille politique à travailler, pour la réélection du président Alassane Ouattara, dont le mandat est remis en jeu, en octobre prochain. Solidaire de son président, il ne doute pas un instant de la victoire de son candidat. Il a ensuite répondu aux nombreuses questions des journalistes présents, notamment des préoccupations liées à la gouvernance sociale, économique, et politique de la Côte d’Ivoire.

 

Brice Ogoubiyi

4ème édition de la convention des femmes de foi : 5 jours pour sécher les larmes de la gent féminine

Elections communales et municipales du dimanche prochain : Cotonou vote RB-RP

Fin de campagne électorale : Les FCBE de Porto-Novo aux abonnés absents

Ministère de l’Environnement : Théophile Worou imprime ses marques

Campagne électorale à Cotonou le 12è arrondissement séduit par le projet de ville de Léhady Soglo

En tournée dans les 5 arrondissements de Porto-Novo :Adrien Houngbédji appelle les militants pour un carton plein

Les agents en service au Parlement sans salaire depuis trois trimestres : le gouvernement indexé pour non-respect de ses engagements

En prélude à l’opération « campus mort » : Les étudiants empêchent les examens de la FADESP

Déclaration de biens : L’ANLC invite les députés à se conformer

Prise de service au ministère de la Famille : Honorine Attikpa pour des innovations

VOIR TOUS LES ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Facebook

Compteur de visites

426527 visites sur le site

Offres d'emploi

En images