Production discographique : Ambiance festive autour de la

Hier dimanche 21 juin 2015, la grande salle rouge du palais des congrès a servi de cadre au lancement de la deuxième production discographique«Bonne arrivée»de Tina Sèglé, artiste béninoise de la Diaspora, vivant notamment en France.

Opération réussie pour Tina Sèglé ! C’est du moins ce qu’il convient de retenir quant à cette cérémonie de lancement qui n’a pas connu certes le grand monde attendu par l’artiste, mais qui, dans la qualité des prestations assurées par les artistes ayant répondu présents, aura comblé plus d’un.

C’est d’abord Tata Grâce, jeune vedette de la musique béninoise qui a ouvert le bal, avec son titre à succès «Ziyè»cinglant véritable réquisitoire contre les «débarqueurs» qui tombent comme un cheveu dans la soupe dans les cérémonies festives, profitent et dégustent tous les plats, sans pour autant contribuer à rien, ni même soutenir les organisateurs comme il est de coutume chez nous.

 

Une soirée festive, malgré la pluie

Malgré la forte pluie qui a empêché le public d’effectuer massivement le déplacement sur les lieux, sereine et encouragée par les invités ayant répondu présents, Tina Sèglé, comme à ses habitudes, a déployé ses talents de grande vocaliste, mais aussi, de grande danseuse. Tour à tour, la native de Oungbègamey, village sis à quelques encablures de la ville historique d’Abomey au Bénin, a servi plusieurs titres du nouvel album au public qui a accueilli les prestations de l’artiste avec beaucoup d’enthousiasme.

Dans la foulée, d’autres artistes de la nouvelle génération, à savoir Nelly, Kona et une de leurs sœurs, venues soutenir 'la grande sœur' Tina Sèglé, ont apporté au moyen de leurs prestations, plus de couleurs à cette cérémonie de lancement qui sera très vite transformée en une véritable soirée festive.

Gustave DépoSonon, ancien ministre chargé des relations avec les institutions (Mcri), et ayant hérité depuis quelques jours du portefeuille des Transports terrestres, n’a pas non plus, voulu rater l’événement. Après s’être excusé pour son retard, dû à l’en croire, à la période de campagne électorale, l’autorité ne manquera pas de témoigner son soutien à l’artiste par une enveloppe financière de 200.00F.

La grande opération est venue de M. Guinnou Joseph, qui au nom de la société «La Providence» dont il assure la direction générale, a soutenu fortement l’artiste. En effet, celui-ci qui n’est autre que le parrain de la soirée,a gratifié Tina Sèglé de la coquette somme de 500.000F.'Pour moi, la musique béninoise mérite d’être soutenue, afin de permettre à notre pays de se hisser au rang d’autres nations qui font parler d’elles par leur richesse culturelle, notamment dans le secteur de la musique', a confié ce passionné de la musique béninoise.

A la suite de ceux-ci, il faudra également et surtout souligner la grande mobilisation des parents, alliés et amis de l’artiste, venus nombreux du village pour apporter à 'leur fille' ou 'sœur' leur modeste soutien. Tina Sèglé, très émue, a promis de faire découvrir à travers elle, un Bénin qui triomphe, à l’international au moyen de sa musique.

 

L’album «Bonne arrivée», en question

Il s’agit d’un album mythique, riche de 11 titres, fruit de la formidable rencontre artistique de Tina Séglé avec Thomas Picot. Un album qui ambitionne d’établir une passerelle culturelle entre la musique traditionnelle béninoise et les sonorités mondiales modernes. En somme, une merveilleuse alchimie qui unit avec une rare dextérité le Bénin au reste du Bénin.

Tina Sèglé est très attachée à sa culture et chante surtout en langue fon, majoritairement parlée au Bénin, et entend ainsi toucher un large public par ses chansons qui véhiculent des messages d’amour, de compassion, de  paix, de foi, et de courage.

Cir-Raoul HOUNGBEDJI

4ème édition de la convention des femmes de foi : 5 jours pour sécher les larmes de la gent féminine

Passation de charges au ministère de la Culture : Paul Hounkpé promet de maintenir le cap

« Aagan » d’Abdel Hakim Lalèyè : un voyage initiatique sur le culte « Egungun »

Pour un nouvel envol du théâtre béninois : Le nouveau Conseil d’administration du Fitheb installé

Pour un nouvel envol du théâtre béninois : Le nouveau Conseil d’administration du Fitheb installé

Lu pour vous : Le prêtre, grandeur et petitesse : un véritable panorama sur la vie du prêtre catholique !

Spectacles live à Cotonou Le Festin vocal fait "kiffer" une 3ème édition

Décès de Jean Pliya :L’arbre fétiche est tombé

34ème anniversaire de décès de Bob Marley : l’ensemble culturel et artistique des étudiants rend hommage à l’homme à l’université d’Abomey-Calavi

Littérature béninoise : «Omon-mi » d’Ousmane Alédji : un cri de cœur en faveur des enfants sorciers

VOIR TOUS LES ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Facebook

Compteur de visites

430106 visites sur le site

Offres d'emploi

En images