scrutin du 28 juin 2015 :Trois grandes formations politiques retrouvent le sourire

Attendues depuis 2013, les élections  locales, communales et municipales ont finalement eu lieu dimanche dernier. Elles mettent en selle le processus de la décentralisation qui patine depuis deux ans.  Constat : certaines formations politiques retrouvent  le sourire.

Euloge ZOHOUNGBOGBO

Requinquée par l’obtention d’une vingtaine de conseillers communaux, l’alliance RB-RP dirigée par Léhady Soglo revient en force sur la scène politique. Le 26 avril dernier, elle a été battue à plate couture dans la 16e circonscription électorale par l’Union fait la nation (UN) avec à sa tête le bouillant député Candide Azannaï. L’alliance RB-RP n’a obtenu qu’un seul député sur les cinq que compte cette circonscription électorale considérée comme son fief dans le Littoral. Mais pour les élections de proximité, elle prend de fort belle manière sa revanche en étrillant la bande d’Azannaï et compagnie.

L’alliance Soleil, qui a aussi bu la tasse, dans le septentrion lors des législatives dernières, se relève avec un sourire grand format. Son leader pour la présidentielle de 2016, Robert Gbian, peut continuer de caresser son rêve  d’être le prochain locataire du palais de la Marina. L’alliance  vient de montrer son géant gabarit aux Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) qui croient dur comme fer que le nord du pays est leur chasse gardée. Elle décroche à la surprise générale huit mairies. De quoi donner des sueurs froides aux FCBE parce que désormais contraintes de composer avec l’alliance Soleil dans la gestion de la mairie de Parakou, troisième ville à statut particulier.

Dans la commune de Kpomassè (département de l’Atlantique), l’alliance nationale pour la démocratie et le développement (AND) de Valentin Houdé peut continuer de faire confiance à Octave Houdégbé. Ce député qui s’est jeté stratégiquement dans les bras des FCBE lors de l’élection des membres du bureau de l’Assemblée nationale a toujours la confiance de ses électeurs. Selon les grandes tendances, il obtient pour l’AND huit conseillers d’arrondissement sur les neuf que compte cette commune. A cela, il faut reconnaître à l’AND ses exploits dans Abomey-Calavi et d’autres communes où elle montre son dynamisme. Sa faible prestation lors des législatives est désormais conjuguée au passé.

Même fortune pour l’alliance FDU, de l’ancien président de l’Assemblée nationale Mathurin Coffi Nago. Dans ce qui est appelé son fief, l’alliance FDU fait le plein. Les élections de proximité prouvent donc à suffisance qu’entre deux consultations, le choix des électeurs peuvent varier.  

Pour conserver la mairie de Cotonou : Avec quelle formation la RB-RP va-t-elle s’allier ?

Communales ou municipales et locales 2015 : Vers un raz-de-marée de l’Alliance RB-RP à Cotonou

Nouvelle équipe gouvernementale de Boni Yayi : Un mauvais départ pour Lionel Zinsou ?

Communales et municipales du 28 juin prochain à Grand-Popo : La tête de liste UN à Agoué en situation d’inéligibilité

Communales ou municipales et locales : la campagne électorale prend fin le vendredi prochain

Grogne des étudiants : Paralysie à nouveau de l’université dès jeudi

Remaniement ministériel : Un gouvernement de 28 membres, dont 7 femmes

Elections communales, municipales et locales : Candide Azannaï décline ses priorités pour la mairie de Cotonou

Communales ou municipales 2015 : Quelles chances pour Candide Azannaï ?

Communales ou municipales 2015 : Quelles chances pour Candide Azannaï ?

VOIR TOUS LES ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Facebook

Compteur de visites

441251 visites sur le site

Offres d'emploi

En images