11ème édition du Festival Kaleta : Angélique Kidjo rehausse l’événement de sa présence

Du 26 au 29 décembre 2014, l’esplanade du Fort français à Ouidah a vibré au rythme de la 11ème édition du festival Kaleta et des arts Agouda. Plusieurs tableaux ont été offerts au public par les nombreux festivaliers dont celui de l’invité surprise, Angélique Kidjo qui aura rehaussé l’événement de sa présence et de sa prestance.

Par Cir Raoul HOUNGBEDJI

La 11ème édition du festival Kaleta et des arts Agouda a tenu ses promesses. Elle aura permis à la cité historique de vibrer une fois de plus aux sons et aux couleurs des masques Kaleta et des Bourian, un patrimoine Agouda ; mais aussi, de l'exposition de masques et des tableaux d'art, à l’instar de ceux de l'artiste béninois Pascal Avokpo qui a le mérite de créer le somptueux décor du festival. Mieux, elle aura séduit plus d’un, par la qualité des invités de marque accueillis à cet effet, dans la cité des Kpassè. Que ce soit Inès Garoué Facia, directrice de Média production, l’honorable Célestine Adjanohoun, représentante de sa majesté Houdégbé, roi d’Allada, parrain de cette édition, le représentant de l’ambassadeur des Etats-Unis près le Bénin, Patrick Idohou, Directeur de la promotion artistique et culturelle (Dpac), Miss Bénin 2014… tous ont baigné dans l’allégresse avec les festivaliers et le public venu très nombreux à cette grande fête culturelle. Entre le carnaval Kaleta, le concours Kaleta inter communes, les ateliers de masques Kaleta, les projections de films Agouda, les danses et ballets, expositions de masques Kaleta et visites du patrimoine Agouda, le programme de cette 11ème édition du festival Kaleta et des arts Agouda affichait complet et a contenté les invités venus, non seulement de Ouidah, de plusieurs autres communes du Bénin, mais aussi et surtout de plusieurs pays d’Europe et d’Amérique.

Pour témoigner de la place importante de ce festival dans la cité historique des Kpassè, Célestine Adjanohoun, qui a rassuré au passage le promoteur du soutien indéfectible du roi d’Allada, dira que « Ouidah n’ayant ni or, ni pétrole, nous devons donc tous œuvrer pour le développement culturel». A sa suite, Patrick Idohou, viendra davantage rassurer les organisateurs du soutien combien important du gouvernement, pour la pérennisation de l’événement. « Désormais, le festival Kaleta vient d’être inséré au titre des manifestations culturelles officielles de notre pays et donc, ne souffrira plus de manque de moyens pour son organisation», a lancé le représentant du ministre de la Culture.

Angélique Kidjo, la cerise sur le gâteau

Les animations inscrites au programme battaient leur plein, à travers des prestations des divers groupes lorsque, comme un effet de publicité, les organisateurs annoncent la venue imminente d’Angélique Kidjo, comme invité surprise de l’événement. La foule qui croyait à peine à ce « coup de buzz » aura bien tort de ne pas y croire, puisque les minutes qui suivent cette annonce donneront bien raison à Wilfrid Houndjè, promoteur du festival. En effet, la diva de la musique béninoise, Angélique Kidjo accompagné de son frère Oscar, fait irruption sous un tonnerre d’applaudissements. Et comme si cela ne suffisait pas, cette digne fille de Ouidah n’a pas hésité de gratifier le public d’une belle partie de danses traditionnelles agbotchébou et adja. Et comme on pouvait s’y attendre, celle qui honore le Bénin musical sur le plan international a fait parler également son cœur : « je puise mon inspiration de nos réalités culturelles profondes, c’est pourquoi nous devons nous unir pour relever notre culture, et des initiatives comme celle-ci méritent d’être soutenue », a confié la native de Ouidah.

A ne croire Wilfrid Houndjè, promoteur du festival, qui annonce la distinction de certaines personnalités, le festival Kaleta et des arts Agouda, qui prend fin aujourd’hui, vise entre autres, à promouvoir et valoriser le patrimoine culturel Afro-Brésilien à travers les masques Kaleta et Bourian, et à renforcer l’intercommunalité et le rapprochement des communautés à travers le patrimoine culturel Afro-Brésilien.

 

 

4ème édition de la convention des femmes de foi : 5 jours pour sécher les larmes de la gent féminine

Production discographique : Ambiance festive autour de la "Bonne arrivée" de Tina Sèglé

Passation de charges au ministère de la Culture : Paul Hounkpé promet de maintenir le cap

« Aagan » d’Abdel Hakim Lalèyè : un voyage initiatique sur le culte « Egungun »

Pour un nouvel envol du théâtre béninois : Le nouveau Conseil d’administration du Fitheb installé

Pour un nouvel envol du théâtre béninois : Le nouveau Conseil d’administration du Fitheb installé

Lu pour vous : Le prêtre, grandeur et petitesse : un véritable panorama sur la vie du prêtre catholique !

Spectacles live à Cotonou Le Festin vocal fait "kiffer" une 3ème édition

Décès de Jean Pliya :L’arbre fétiche est tombé

34ème anniversaire de décès de Bob Marley : l’ensemble culturel et artistique des étudiants rend hommage à l’homme à l’université d’Abomey-Calavi

VOIR TOUS LES ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Facebook

Compteur de visites

430225 visites sur le site

Offres d'emploi

En images