Lancement du bouquet Seeafrika : Un bouquet simple d’accès et à moindre coût

L’hôtel Azalaï de Cotonou a servi de cadre, hier jeudi 19 février 2015, au lancement officiel du premier bouquet panafricain, Seeafrika au canal holding en partenariat avec Eutelsat et Strong. Ce nouveau bouquet offre plus de 70 chaînes de télévision nationales et internationales de qualité et de contenus riches et diversifiés à un prix raisonnable.

Seeafrika. C’est le nom du premier bouquet panafricain qui vient révolutionner le paysage médiatique audiovisuel.

Selon Jean-Jacques Silberstein, directeur général adjoint de canal 3 monde, le lancement de ce bouquet est l’aboutissement d’un travail entre lui et le promoteur Issa Salifou. Ces deux hommes, au dire du directeur général adjoint (DGA) de canal 3 monde, ont  décidé de réussir quelque chose que personne n’a jamais encore réussi en Afrique francophone tout comme en Afrique anglophone : un bouquet à la destination du monde à partir de l’Afrique. Pour le DGA, ce bouquet s’offre à tous ceux qui n’ont pas de gros moyens, mais ont le désir de s’offrir un bouquet de qualité.  En clair, le bouquet Seeafrika  est à un coût forfaitaire répondant à toutes les bourses et couches sociales. Il est conçu de façon à offrir un contenu attractif, complet et riche à l’ensemble de la famille africaine. « On a refusé de proposer des chaînes de seconds niveaux » a fait observer Jean-Jacques  Silberstein. Au-delà de la qualité de son contenu, le bouquet offre des chaînes de généralités, de culture, de sports, de cinéma, de musique, de religion, de dessin animé, de voyage et d’analyse politique et économique. « C’est une offre qui couvre tous les centres d’intérêt de la famille africaine », a indiqué le DGA. Seeafrika permettra de relier les pays d’Afrique entre eux mais aussi de relier les Africains de la diaspora à leur terre natale, se réjouit Abdou Sahdi, Ambassadeur du Niger près le Bénin, représentant le président nigérien Mahamadou Issoufou parrain de l’événement.

Seeafrika,  simple d’accès 

D’après Amandine Agonsanou, la responsable commerciale, ce bouquet est accessible dans le monde entier grâce à la technologie Ott. Mais pour l’instant, c’est par satellite au Bénin, au Burkina-Faso et au Niger. Puis il le sera de façon progressive dans les pays africains au fur et à mesure de l’obtention des agréments.

En termes de matériel, la responsable commerciale informe qu’il suffit juste d’avoir une antenne (parabole) et un décodeur. Soit un décodeur Strong et la carte d’abonné SeeAfrika disponible à trois milles francs Cfa pour l’instant à leur agence à Ganhi à Cotonou ; soit un décodeur SeeAfrica avec la carte incorporée le tout à 25.000 F Cfa. « Le Bouquet sera aussi visible sur les tablettes numériques, Smartphone ainsi que sur les télévisions pourvues d’internet. » 

Un bouquet accessible à moindre coût 

SeeAfrika est un bouquet qui tient compte des réalités économiques de l’Afrique assure  Abdou Sahdi, Ambassadeur du Niger près le Bénin. Deux types d’abonnement sont possibles sur SeeAfrica. Il y a le bouquet standard qui permet d’avoir 10 chaines du bouquet plus 50 chaînes gratuites juste avec 2500 FCFA par mois. Il y a aussi le bouquet intégral qui en plus de toutes les chaînes qu’offre le bouquet standard donne accès à 16 autres chaines internationales. Et ce, à 9 500 FCFA par mois. Mais il est à noter que seul le décodeur SeeAfrica avec carte incorporé à 25 000 FCFA permet d’accéder aux deux types d’offre. Le décodeur Strong ne donne accès qu’au bouquet standard. Toutes ces offres sont gratuites depuis hier, jusqu'à mi-mars 2015.

Euloge ZOHOUNGBOGBO

Passage de l’analogique au numérique :Le Bénin ne sera pas au rendez-vous du 17 juin 2015

Remise symbolique de la « bouée d’or » au ministre Jean Gbeto Dansou : Le Bénin désormais connecté sur le câble sous-marin ACE

Migration de l’analogique au numérique dans les médias : un fardeau économique pour le Bénin

Atelier sur l’avenir de l’ORTB dans le cadre du passage au numérique : Le ministre Jean Gbeto Dansou salue la démarche de l’Office

Atelier de validation du PTA 2015 du ministère de la Communication : Pour apporter une réponse efficace aux défis du ministère

Construction de la station d’hébergement du deuxième câble sous-marin : le ministre Jean Dansou Gbeto constate l’achèvement des

4ème édition de la Semaine de l’internet : pour une synergie d’actions en vue d’assurer le haut débit aux populations

Cotonou – Jarcieu (France) à vélo : Carlos Bossouvi relève le défi

Lancement de la campagne d’information et de sensibilisation sur le passage de l’analogique au numérique : Komi Koutché met le cap sur la révolution télévisuelle

Facebook brièvement victime d’une panne ce jeudi matin

VOIR TOUS LES ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Facebook

Compteur de visites

136769 visites sur le site

Offres d'emploi

En images