Réunion plénière sur la Conférence de Dubaï à Cotonou : Komi Koutché rassure les investisseurs sur la stabilité du Bénin

 

Le ministre de l’Economie, des finances et des programmes de dénationalisation, Komi Koutché, entouré du ministre des Transports, Aké Natondé, du ministre de l’Agriculture Issa El Hadj Azizou, du ministre de l’Economie maritime Ruffin Nassounon, a échangé avec les investisseurs de la Conférence de Dubaï, hier, mardi 24 février 2015 à Myosotis Hôtel à Cotonou. La séance de travail s’est tenue en présence du président de la Commission de l’UEMOA, Cheikhe Hadjibou Soumaré et du président de la BOAD, Christian Adovèlandé.

Matini MARCOS

La Conférence des investisseurs  tenue le 9 septembre 2014, à Dubaï sous la présidence du président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA, Boni Yayi et des autres présidents de l’UEMOA  a découlé sur des recommandations. C’est donc, dans le prolongement de la Conférence de Dubaï que s’est tenu, dans la journée d’hier, à Myosotys Hôtel de Cotonou, la réunion plénière entre les membres du gouvernement et les investisseurs. La rencontre de Cotonou est la première d’une série appelée à se poursuivre dans le cadre d’une plate-forme et le Bénin est la première étape. En présentant l’initiative « Investir dans l’UEMOA », le président de la Commission de l’UEMOA, Cheicke Hadjimou Soumaré a déclaré que cette initiative se veut être, un véritable cadre de promotion  des investissements en faveur aussi bien des projets régionaux, que des projets nationaux de développement des Etats membres. Au titre des recommandations issues de la Conférence de Dubaï, le principe de création d’un cadre de concertation, d’institutionnalisation et la dynamisation d’un cadre de partenariat stratégique entre la Commission de l’UEMOA, la BOAD et le cabinet Global finance and capital limited (GFCL) ont été envisagés.

 

L’UEMOA, un espace sécurisé

 

Tout en se félicitant de cette rencontre, le président de la BOAD, Christian Adovèlandé a présenté les projets soumis par le Bénin à ces investisseurs. Au nombre de ceux-ci, on peut citer : le renforcement de la route Béroubouay-Kandi-Malanville d’un coût de 45 milliards de FCFA; la construction de l’aéroport international de Glodjigbé permettra au Bénin d’accueillir les gros-porteurs de type A 380 et dispose d’une capacité de traitement de 900 passagers/heure, d’un coût global de  540 milliards de FCFA dont 200 millions de FCFA déjà mobilisés; le programme des centrales solaires voltaïques permettant d’améliorer l’indépendance énergétique du Bénin en le dotant d’une capacité de production de 20 mégas watts crête, d’un coût de 150 milliards de FCFA ; le projet porté par l’UEMOA, relatif à l’aménagement de 1000 ha de bas-fonds visant à améliorer la sécurité alimentaire et enrayer les effets des changements climatiques dans les ménages. Un projet d’un coût de 26,5 milliards de FCFA, poursuivant les mêmes objectifs qu’un projet précédent,  pour un coût de 43 milliards de FCFA. Quant au ministre Komi Koutché, il a rassuré les investisseurs, que l’UEMOA est un espace très sécurisé et que les cadres béninois sont disponibles à faciliter la tâche aux investisseurs. Pour l’argentier national, l’UEMOA est un espace sécurisé de 8 pays dotés de ressources naturelles illimitées et de grandes opportunités. C’est une destination sécurisée parce que dotée d’une réglementation communautaire qui met les investisseurs à l’abri, en plus de la stabilité de son environnement. Aussi, le ministre Komi Koutché a exhorté, les investisseurs présents à vite investir au Bénin, car d’autres frappent à la porte. 

 

Attentes insoutenables des usagers au trésor public : Koutché clarifie l’arrêt temporaire du paiement automatique

Gestion des finances publiques le Bénin dispose d’un système qui présente encore des faiblesses

L’économie planifiée peut-elle faire des miracles ?

Signature d’accords de prêt entre la BOAD et le Bénin : e financement de la centrale thermique de Maria Gléta bouclé

Certification de la LNB à la WLA : la DG Honorine Attikpa et son personnel prennent de nouveaux engagements

Crise énergétique au Bénin : Mohammed Paul Tossa propose la porte de sortie

PMU/ Jackpot du vendredi 23 janvier 2015 : un comptable enlève la cagnotte de 10.283.550 FCFA

62ème journée mSignature de conventions de financement au ministère de l’économie : L’AFD et l’UE au chevet de la SBEE

Cérémonie d’échanges de vœux et messe d’action de grâce à la LNB : Honorine Attikpa et son personnel prennent de nouveaux engagements pour 2015

Budget du ministère des affaires étrangères : plus de 31,5 milliards au service de la diplomatie béninoise en 2015

VOIR TOUS LES ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Facebook

Compteur de visites

430108 visites sur le site

Offres d'emploi

En images