Protection des documents administratifs et lutte contre la falsification au Bénin : L’Etat béninois a besoin d’expérimenter la technique du Code à bulles

 

(Une solution que propose l’expert Jacques-Philippe Gouthon)

 

En raison des techniques et méthodes de falsification de plus en plus affinées que mettent en œuvre les spécialistes de la fraude, Jacques-Philippe Gouthon, expert en sécurisation et protection des documents contre la fraude, propose à l’Etat béninois d’adopter et de s’approprier la technologie de haute définition dite ‘’Code à bulles’’ ; en vue d’aider à la sécurisation, la préservation de l’intégrité des documents administratifs (voire personnels), et par conséquent leur authentification. La technique du Code à bulles a fait et continue de faire ses preuves, ailleurs, comme dans certaines administrations du Bénin.

 

 

Dans le cadre des Nouvelles technologies de l’information et de la communication ( NTIC), Prooftag SAS, un cabinet français, installé en France, et avec lequel l’expert béninois Jacques-Philippe Gouthon est en étroite collaboration, propose à l’Etat du Bénin une gamme de solutions de sécurisation qui permettront de garantir l’authenticité, l’unicité et l’intégrité de tout document sécurisé , d’en assurer la traçabilité, de le contrôler partout et par tous moyens.

Ces solutions ont pour but d’apporter authenticité, ‘’infalsifiabilité’’ et traçabilité aux documents existants : titres de propriété immobilière délivrés sur l'ensemble du territoire national, permis de conduire, certificats d'immatriculation, passeports, cartes nationales d'identité, registres de commerce, certificats de nationalité, diplômes, etc.

 L’Etat béninois restaurera ainsi la confiance du public vis-à-vis de l’administration, disposera de statistiques fiables, pérennes et détaillées, et permettra aux populations de disposer de documents à l’authenticité avérée. En fonction de chaque projet retenu, il sera présenté une offre financière détaillée.

________________________________________

 

La technologie développée par Prooftag repose sur une auto-génération de bulles, dans un polymère transparent. Le résultat de ce procédé s’appelle le Code à bulles™. Chaque Code à bulles™ est absolument unique et impossible à reproduire, même par Prooftag. Prooftag a en effet développé un scellé, appelé Scellé à Bulles™, de sorte qu’en relation avec un enregistrement dans une base de données, chaque document devient unique, authentique, avec la garantie de l’intégrité des informations.

Le contrôle de la fiabilité des documents se passe également de commentaire, grâce à une comparaison visuelle entre le Code à bulles™ et son image enregistrée dans une base de données ; et parce que le lecteur USB U-Proof, connecté à un PC, permet une authentification automatique par une vérification directe avec la base de données.

 

 Sécurité et avantages liés à l’utilisation du Code à bulles™

 

Le Code à bulles™ ne peut pas être placé sur le même plan que les autres moyens de protection (encres réactives, guilloches, insertion d’éléments divers,...) traditionnellement utilisés pour interdire –ou plutôt limiter – la contrefaçon ou la falsification de cartes ou de documents. Les possibilités offertes par son utilisation dépassent largement un tel cadre, et sont d’un tout autre ordre. Le Code à bulles™ induit une impossibilité de reproduction  absolue.

Les avantages liés à cette garantie absolue d’unicité et d’authenticité sont nombreux : un suivi de chaque Code à bulles, depuis sa production jusqu’à son retrait. Ceci permet de suivre le document comportant un Code à bulles tout au long de sa durée de vie ; une gestion et une évolution facile des fonctionnalités, sans nécessité de renouvellement. La sécurité absolue offerte par le Code à bulles™  garantit ainsi une totale pérennité, sans faire courir le risque d’une obsolescence pouvant entraîner la réédition de l’ensemble des titres ; un contrôle rapide et fiable, du plus simple, par comparaison avec une image stockée dans une base de données de référence, au plus sophistiqué, par un contrôle optique entièrement automatique ; une durabilité exceptionnelle: le Code à bulles™ ne peut pas être « craqué » (contrairement à une puce électronique, par exemple). Il est une clé optique infalsifiable permettant l’accès aux informations stockées dans la base de données gérée par l’autorité.

 

Un éventail de solutions et services divers

 

Prooftag propose une solution complète d’édition et de certification de document, basée sur sa suite logicielle CertiDOCS. Cette suite s’appuie sur la mise en œuvre d’un Code à bulles™. Il est en relation avec le contenu du document et une base de données, en vue de sécuriser l’acte d’émission, le document, et la nature des informations qu’il contient.

Quant à Prooftag Cerv, il est une plateforme de services internet, construite sur le modèle d’un SaaS (Services as a Software). Il est possible de contrôler l’authenticité d’un Code à bulles™, en faisant une comparaison visuelle entre le Code à bulles™ original et son enregistrement. Le Code à bulles™ est aussi authentifiable électroniquement en le comparant avec une référence préalablement enregistrée. Suivant les besoins, deux types de lecteurs sont disponibles : le Lecteur U-Proof : c’est un lecteur de Code à bulles™ USB connecté à un PC. Ce lecteur est vendu avec un SDK sous Windows XP et Vista. Il permet d’activer et de contrôler les diplômes sécurisés ; le Lecteur S-Proof : c’est un lecteur mobile, qui permet le contrôle automatique sur le terrain, avec des connexions GSM/GPRS/EDGE.

 

 

Sécurisation des diplômes, documents consulaires, cadastraux et autres

 

Dans le domaine des transports : Au-delà de la simple production des documents sécurisés et de la mise en place de bases de données associées, le Code à bulles™ permet d’envisager une solution globale intégrée.

À terme, la solution globale pourra englober d’autres points dans le domaine des transports.

S’agissant de la sécurisation des diplômes, Prooftag produit les Scellés à bulles™ avec le logo de l’établissement. Pendant la phase de fabrication, Prooftag associe à chaque Code à bulles™ une référence unique (alphanumérique). Une image du Code à bulles™ est prise. Le couple « identifiant /image » est stocké dans la base de données d’authentification sécurisée. Cet enregistrement restera inaccessible par Internet tant que son accès ne sera pas autorisé.

Le Code à bulles permet également la sécurisation des documents postaux, et des documents consulaires, tels que le passeport, le visa, etc.

Prooftag produit des Scellés à bulles™. Pendant la phase de fabrication, Prooftag associe à chaque Scellé à bulles™ une référence unique (alphanumérique). Une image du Code à Bulles™ est prise. Le couple « identifiant /image » est stocké dans la base de données d’authentification sécurisée. Cet enregistrement restera inaccessible par Internet, tant que son accès n’aura pas été autorisé.

Le Code à bulles est déjà utilisé pour la sécurisation de documents cadastraux béninois.

 

Seules les technologies ne pouvant être reproduites, même par leurs propres fabricants, peuvent offrir l'assurance d'une protection efficace contre la contrefaçon, la fraude, etc. C’est le cas du Code à bulles™. D’après des sources crédibles, la probabilité de générer deux Codes à bulles™ identiques est inférieure à 1/10 sur 80. Le niveau de sécurité du Code à bulles™ n’a d’égal que sa facilité de contrôle.

C’est la première technologie d'authentification contrôlable électroniquement et visuellement rapportent des sources proches de Prooftag. La technologie du Code à bulles™ a été qualifiée par l’administration chinoise en août 2010, selon les mêmes sources. C’est la première technologie occidentale à avoir reçut cette homologation, assurent ces sources. En partenariat avec HP, l’Institut American Willem a qualifié cette technologie pour une durée de vie de 250 ans, indiquent les mêmes sources.

 

Sébastien DOSSA

 

 

Encadré 1

 

 

Les objectifs visés par la proposition du Code à bulles

 

En proposant à l’Etat béninois la sécurisation des documents administratifs par la méthode Code à bulles, l’expert Jacques-Philippe Gouthon a l’intention citoyenne d’aider à doter les administrations béninoises d’un système physique et logiciel opérationnel et cohérent leur  permettant de répondre aux missions à elles confiées par l’Etat, aux fins des garanties nécessaires et indispensables dans l’exécution de ces missions, chacun des documents authentifiés par Code à bulles constituant une preuve irréfutable au sens juridique du terme, preuve protégée pendant plus de cent (100) ans, dans une base de données sécurisée. Son souci est de mettre en place un projet indéniable de développement économique, social, et de modernisation des administrations du Bénin ; de restaurer la crédibilité et la confiance dans les documents officiels, par la mise en œuvre d’un dispositif technologique qui permette de détecter la fraude, mais aussi d’authentifier les documents officiels de la République du Bénin ; fournir aux administrations les solutions de protection et d’authentification des documents, afin de juguler les phénomènes de la fraude, de la falsification et de la contrefaçon ; supprimer les documents administratifs ou institutionnels faux et non- conformes ; éliminer la fraude pour accroître les recettes de l’Etat.

 

 

Encadré 2

 

 

Cette préoccupation de Jacques-Philippe Gouthon donne la preuve irréfutable du prix qu’il attache à la sécurisation des documents administratifs dans son pays, ce qui ne devrait pas laisser indifférents le président Boni Yayi et son gouvernement, qui, par ailleurs, devraient être fiers de ce compatriote évoluant dans un domaine qui le distingue par la singularité des services dont il peut faire bénéficier son pays. Et ce, d’autant que la fraude constitue au Bénin un fléau faisant l’actualité au quotidien.

 S.D

4ème édition de la convention des femmes de foi : 5 jours pour sécher les larmes de la gent féminine

Production discographique : Ambiance festive autour de la "Bonne arrivée" de Tina Sèglé

Passation de charges au ministère de la Culture : Paul Hounkpé promet de maintenir le cap

« Aagan » d’Abdel Hakim Lalèyè : un voyage initiatique sur le culte « Egungun »

Pour un nouvel envol du théâtre béninois : Le nouveau Conseil d’administration du Fitheb installé

Pour un nouvel envol du théâtre béninois : Le nouveau Conseil d’administration du Fitheb installé

Lu pour vous : Le prêtre, grandeur et petitesse : un véritable panorama sur la vie du prêtre catholique !

Spectacles live à Cotonou Le Festin vocal fait "kiffer" une 3ème édition

Décès de Jean Pliya :L’arbre fétiche est tombé

34ème anniversaire de décès de Bob Marley : l’ensemble culturel et artistique des étudiants rend hommage à l’homme à l’université d’Abomey-Calavi

VOIR TOUS LES ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Facebook

Compteur de visites

430108 visites sur le site

Offres d'emploi

En images