Remise symbolique de la « bouée d’or » au ministre Jean Gbeto Dansou : Le Bénin désormais connecté sur le câble sous-marin ACE

 

 

Assurer aux Béninois une connexion internet haut débit. C’est l’objectif du gouvernement dont l’ambition est de faire de notre pays le « quartier numérique de l’Afrique ». La remise de la « bouée d’or » au ministre de la Communication, des technologies de l’information et de la communication, Jean Gbeto Dansou, intervenue hier sur la plage de Fidjrossè, s’inscrit dans le cadre de l’atterrissement du câble sous-marin ACE ; un deuxième câble qui vient renforcer le SAT3, vieux de plus de 13 ans.

 

Loin d’être un poisson d’avril, l’atterrissement du câble sous-marin ACE, annoncé pour le 1er avril 2015, a été effectif hier, sur la plage de Fidjrossè. A l’occasion de la cérémonie de remise symbolique de la « bouée d’or » qui s’est tenue dans ce cadre, Robert Awad, directeur du Groupement d’intérêt économique Bénin ACE GIE, a remercié toute l’équipe qui, depuis un an, a déployé des efforts considérables pour que l’atterrissement soit une réalité. Il a ensuite ajouté que ce groupement, fruit d’un partenariat public-privé, est composé de Bénin Télécoms SA, Moov, Mtn, Isocel, Oti, Eit, Libercom, Univercell. « Le câble sous-marin ACE vient assurer la redondance et la protection du câble sous-marin existant, le SAT3 », a-t-il poursuivi avant de préciser qu’il permettra aussi d’offrir une meilleure connexion internet aux populations. Robert Awad n’a pas manqué de témoigner sa gratitude aux partenaires Alcatel, Ecoplan ainsi qu’à tout le cabinet du ministre de la Communication.

Appréciant la bonne marche du Bénin pour devenir le quartier numérique de l’Afrique,  Olivier Capo-Chichi, coordonnateur du projet e-Bénin, a pour sa part souhaité que le défi de la construction d’un véritable réseau en fibres optiques soit relevé.

 

Renforcer le SAT 3 et augmenter la productivité des entreprises

 

Recevant la « bouée d’or » symbolisant l’atterrissement du câble sous-marin ACE, Jean Gbeto Dansou, ministre de la Communication, des technologies de l’information et de la communication, a rappelé la vision du gouvernement de faire du Bénin le quartier numérique de l’Afrique. En témoignent les projets e-Gouv, e-Bénin et WARCIP, financés par la Banque mondiale. Ce dernier projet, qui vise l’atterrissement du câble sous-marin ACE, « apparaît comme une réelle opportunité dans le secteur des TIC au Bénin », a-t-il déclaré, sans oublier de souligner qu’il permettra d’accroître la portée géographique des réseaux à large bande et de réduire le coût des services de télécommunication dans notre pays. D’un montant de 35 millions de dollars US, soit 17,5 milliards FCFA, ce projet de raccordement du Bénin au câble ACE vise à assurer la sécurité des services télécoms et à augmenter la productivité des entreprises. Comptant sur la détermination et le sens de responsabilité des parties prenantes au projet en vue de son succès, Jean Gbeto Dansou les a exhortés à relever les défis futurs relatifs au déport et à la gestion des capacités.

Prince AKOGOU

Encadré

Qu’est-ce que le câble sous-marin ACE ?

Le Programme régional des infrastructures de communication en Afrique de l’ouest (WARCIP) est un instrument de la Banque mondiale destiné à permettre aux pays de cette sous-région de participer au programme du câble sous-marin ACE (Africa coast to Europe).

Depuis le 21 mars 2013, date de mise en vigueur du projet, le Bénin a démarré l’aventure en vue de bénéficier du câble sous-marin ACE. Ainsi, une station d’atterrement est construite et équipée à Fidjrossè et le personnel devant y travailler est recruté et formé. Ensuite, les travaux de jonction du câble, de la partie marine à la portion terrestre, sont en cours et devraient prendre fin le 31 mars 2015, en attendant la jonction proprement dite qui sera effectuée par le navire câblier, déjà au large des côtes béninoises.

Le câble sous-marin ACE, en fibres optiques, a une capacité maximale de 5,12 Terra bit par seconde et une longueur de 17 000 kilomètres. Reliant l’Europe à la côte ouest de l’Afrique, il permet la réduction du coût de la bande passante internationale, la démocratisation du haut débit, la réduction de la fracture numérique…

L’exploitation et la mise en service du câble ACE sont prévues pour le 2ème trimestre de l’année 2015.

 

 

  

Passage de l’analogique au numérique :Le Bénin ne sera pas au rendez-vous du 17 juin 2015

Migration de l’analogique au numérique dans les médias : un fardeau économique pour le Bénin

Lancement du bouquet Seeafrika : Un bouquet simple d’accès et à moindre coût

Atelier sur l’avenir de l’ORTB dans le cadre du passage au numérique : Le ministre Jean Gbeto Dansou salue la démarche de l’Office

Atelier de validation du PTA 2015 du ministère de la Communication : Pour apporter une réponse efficace aux défis du ministère

Construction de la station d’hébergement du deuxième câble sous-marin : le ministre Jean Dansou Gbeto constate l’achèvement des

4ème édition de la Semaine de l’internet : pour une synergie d’actions en vue d’assurer le haut débit aux populations

Cotonou – Jarcieu (France) à vélo : Carlos Bossouvi relève le défi

Lancement de la campagne d’information et de sensibilisation sur le passage de l’analogique au numérique : Komi Koutché met le cap sur la révolution télévisuelle

Facebook brièvement victime d’une panne ce jeudi matin

VOIR TOUS LES ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Facebook

Compteur de visites

443372 visites sur le site

Offres d'emploi

En images