FIMA 2015 : Naslo Nassi affiche de grandes ambitions

Grande révélation de la mode et du stylisme béninois, Naslo Nassi qui ne jure que par son talent ne ménage aucun effort pour s’offrir les possibilités pouvant lui assurer un avenir certain dans son domaine de prédilection. Pour preuve, le jeune styliste lorgne la 10ème édition du Festival international de la mode africaine (FIMA) qu’abritera le Niger à la fin de cette année. En tout cas, le dépositaire du label «Ok Fashion» se positionne déjà !

Cir-Raoul HOUNGBEDJI

A peine a-t-il entamé de marquer les esprits dans son propre pays que Naslo Nassi qu’on peut comparer volontiers à un boulimique de travail et de la perfection ambitionne de faire parler de lui sous d’autres cieux. On se rappelle comme si c’était hier, sa belle performance au Festival du pagne africain (FESPAF) dont Cotonou accueillait la première éditionle samedi 28 mars dernier, dans la salle bleue du Fitheb à l’ex Ciné Vog.Lancé sous le thème 'Quel styliste mettra au mieux le pagne africain en valeur cette année?', le FESPAF qui avait rassemblé une dizaine de jeunes stylistes, visait à mettre en valeur le pagne africain et l’esprit de créativité de ceux-là mêmes qui lui assurent des transformations remarquables.

Après sa brillante participation au FESPAF et, en attendant pour bientôt,le verdict qui ne manquera pas de le positionner dans le rang de la crème des stylistes au talent novateur de sa génération, Naslo Nassi nourrit de grandes ambitions.

Le FIMA, un passage obligé !

Il est reconnu de tous que le Festival international de la mode africaine (FIMA) est, l’un des plus grands événements de la mode en Afrique qui rassemblent et célèbrentle pagne et les stylistes africains. Créé il y a une quinzaine d’années au Niger, l’un des derniers pays du monde, selon le Rapport mondial sur le développement humain des Nations-Unies (RMDH), par Seidnaly Sidhamed, encore et surtout appelé Alphadi, cet événement offre une visibilité irremplaçable aux stylistes et aux mannequins d’Afrique, ainsi qu’à tous les autres professionnels associés. C’est donc à ce grand rendez-vous de la mode que Naslo Nassi ambitionne de porter haut le flambeau de notre pays. Une opération déjà réussie par Sonia Damala, un autre virtuose de la mode béninoise qui avait été d’ailleurs sacrée lauréate et remporté le premier prix du FIMA l’année passée. « C’est donc un grand challenge, en même temps un défi pour moi, de participer au prochain FIMA, car en même temps qu’il me permettra d’acquérir de nouvelles expériences, il va falloir batailler dur pour conserver le trophée à notre pays », confie Naslo qui dit croire en son savoir-faire pour y arriver. Cependant, avant tout ceci, le jeune styliste devra d’abord passer l’épreuve de la présélection le mois prochain, qui consacre 10 stylistes en France. Une phase qui soumet les participants à des thèmes précis auxquels doivent répondre leurs créations. Et Naslo qui affûte ses armes, afin de participer de façon magistrale à ce grand rendez-vous ne lésine pas sur les moyens et avoue travailler à parfaire son style de création.

Conserver le titre pour le Bénin : un grand défi !

Une fois cette étape franchie, il ne restera à Naslo qu’à dominer les autres stylistes concurrents à la phase finale à Niamey au Niger, qui est prévue pour se tenir à la fin de cette année. En troquant son activité professionnelle avec le stylisme pour lequel il nourrit une passion folle, le jeune consultant formateur en commerce marketing entend combler le désir et les attentes de milliers de clients au Bénin, en Afrique et ailleurs dans le monde par ses modèles qui s’affranchissent du conformisme et du « déjà vu ».Une chose est sûre, le dépositaire du label «Ok Fashion» promet de sublimer par des modèles de vêtements uniques, taillés sur mesure, dans des pagnes africains, et qui font montrent d’une conception et d’une créativité séduisantes, qui riment par ailleurs avec une finition de classe. On ne peut que lui souhaiter bonne chance !

4ème édition de la convention des femmes de foi : 5 jours pour sécher les larmes de la gent féminine

Production discographique : Ambiance festive autour de la "Bonne arrivée" de Tina Sèglé

Passation de charges au ministère de la Culture : Paul Hounkpé promet de maintenir le cap

« Aagan » d’Abdel Hakim Lalèyè : un voyage initiatique sur le culte « Egungun »

Pour un nouvel envol du théâtre béninois : Le nouveau Conseil d’administration du Fitheb installé

Pour un nouvel envol du théâtre béninois : Le nouveau Conseil d’administration du Fitheb installé

Lu pour vous : Le prêtre, grandeur et petitesse : un véritable panorama sur la vie du prêtre catholique !

Spectacles live à Cotonou Le Festin vocal fait "kiffer" une 3ème édition

Décès de Jean Pliya :L’arbre fétiche est tombé

34ème anniversaire de décès de Bob Marley : l’ensemble culturel et artistique des étudiants rend hommage à l’homme à l’université d’Abomey-Calavi

VOIR TOUS LES ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Facebook

Compteur de visites

428733 visites sur le site

Offres d'emploi

En images